23 juin 2018

Dear Aaron, Mariana Zapata

Synopsis :

Ruby Santos knew exactly what she was getting herself into when she signed up to write a soldier overseas. 

The guidelines were simple: one letter or email a week for the length of his or her deployment. Care packages were optional. 

Been there, done that. She thought she knew what to expect. 

What she didn’t count on was falling in love with the guy.

Mon avis :

Bon, ce roman n'a pas fait l’unanimité d'après les avis que j'ai pu lire sur Goodreads. Pour moi? Le coup de cœur. Si vous aimez les histoires d'amour ultra rapide avec des passages olé olé toutes les cinq minutes, pas la peine de l'ajouter à votre liste! Pendant une bonne centaine de pages c'est de la correspondance par mail / sms, ce bouquin prend son temps. Ça s'étale sur plusieurs mois! 

On fait donc la rencontre de Ruby, qui vient d'une famille assez unie et a un frère qui est soldat. Elle fait partie d'un programme de correspondance depuis quelques temps, le but étant d'être en contact le temps du déploiement d'un soldat et de lui apporter du soutien, une présence. Dès le départ, je me suis attachée à Ruby, les mails qu'elle écrit et qui racontent tout et n'importe quoi, sans oublier qu'elle inclus quelque fois des petits blagues, j'ai juste adoré son caractère. 

“Sergeant Major to a young soldier: “I didn’t see you at camouflage training this morning, soldier.” Soldier: “Thank you very much, sir.”

Elle a déjà eu deux autres correspondants, d'ailleurs elle raconte petit à petit à Aaron ce qui s'est passé avec l'un d'entre eux et autant vous dire que sa façon de raconter est vraiment drôle! Il y a plusieurs choses qui font que j'ai vraiment aimé cette correspondance, comme le fait qu'ils n'échangent pas de photos d'eux, ça peut paraître banal mais ils correspondent pendant plus d'un an sans réellement savoir à qui ils sont en train de s'attacher, c'est une relation platonique qui se crée. 

L'alchimie est indéniable, j'étais aussi paniquée que Ruby quand Aaron ne répondait pas pendant quelques jours, suite à une coupure du réseau.. j'étais là, à m'imaginer le pire! L'auteure a vraiment joué avec mes nerfs. Au fil de l'histoire, la relation évolue mais comme je le disais, ça prend des mois et des mois avant qu'on puisse espérer une histoire. 

Il n'y a pas que de la correspondance, le roman reprend une forme normale par la suite et c'est là, que j'ai pu découvrir Aaron un peu plus et évidemment, il est génial. Ce qui fait que c'est un bon bouquin, c'est que ce ne sont pas des personnages parfaits, Ruby a ses insécurités, ses peurs, elle galère avec le boulot, Aaron n'est pas réellement proche de sa famille et doit faire face à la solitude, etc. Ils sont différents mais en même temps, vraiment complémentaires. J'ai lu ce roman en une seule fois, je ne voulais pas m'arrêter avant d'avoir un happy end!

La seule chose que je reproche à l'auteure? L'épilogue. J'étais vraiment contente quand j'ai vu la date à laquelle ça se passe, mais le fait qu'on repasse en format sms.. pas assez d'infos! C'est vraiment dommage de conclure sur cette fin. 

Bref, je pourrais vous en parler pendant des heures mais je pense que vous avez compris à quel point j'ai aimé Dear Aaron. Il n'a pas été traduit pour le moment mais je sais qu'un autre roman de Mariana Zapata est dispo. en VF (Cultissime) 

19/20