Flipped, Wendelin Van Draanen

by - 19 juillet

- Callan McAuliffe & Madeline Carroll, Flipped (2010)
Le film est sur Netflix et c'est une pépite, très bonne adaptation, foncez!



Synopsis : 

The first time she saw him, she flipped
The first time he saw her, he ran

That was the second grade, but not much has changed by the seventh. 

Juli says: “My Bryce. Still walking around with my first kiss.” 
He says: “It’s been six years of strategic avoidance and social discomfort.” 

But in the eighth grade everything gets turned upside down: just as Bryce is thinking that there’s maybe more to Juli than meets the eye, she’s thinking that he’s not quite all he seemed.



MON AVIS :

Le roman débute avec l’emménagement des Loski en face des Baker, Julianna (Juli) et Bryce sont en CE1 (2nd grade) ; Juli voit en Bryce un potentiel ami et croit bien faire en voulant aider à porter les cartons de déménagement, elle pense qu'il est coincé et veut l'aider... sauf que du point de vue de Bryce, elle le harcèle! Et vous comprenez, à cet âge, une fille c'est super intimidant donc il fonce se réfugier derrière sa mère mais avant (et par inadvertance) il attrape la main de Juli! Et là, quelque chose se produit dans la tête de cette petite fille, l'étincelle, le cœur qui bat la chamade, le premier béguin : elle va complètement craquer pour lui. 

"The first time she saw him, she flipped
The first time he saw her, he ran."

Les années passent et nos deux protagonistes sont maintenant en Quatrième (8th grade), Juli fait preuve d'un peu plus de retenue en vers Bryce, enfin.. de son point de vue! Parce que du sien, c'est une toute autre histoire. Il en a marre, il veut à tout prix que Juli Baker le laisse en paix, quitte à inviter sa pire ennemie à sortir avec lui. Evidemment les choses ne se passent pas toujours comme on le voudrait, et après pas mal de complications, des mots durs, d'erreurs à réparer... Il finit par la voir réellement.

J'ai vraiment adoré le fait que nous ayons la même partie de l'histoire mais des deux points de vue! Et croyez moi, ça change tout, Bryce & Juli sont différents, ne réagissent pas de la même façon et ont chacun leurs soucis. Les Baker sont unis mais ont quelques difficultés financières car ils doivent s'occuper d'un membre de la famille placé dans une maison spécialisée. Les Loski ont l'air d'une famille parfaite en apparence mais Bryce qui voit en son père un héro, déchante rapidement en grandissant et doit faire face à une famille plus que dysfonctionnelle, avec un père borné et ayant une faible tolérance. 

J'ai aimé le grand-père de Bryce, qui vient vivre avec sa famille suite au décès de sa femme et qui joue un peu le rôle du sage en orientant son petit-fils dans la bonne direction et vient en aide également à Juli. C'est un personnage clé de l'histoire, probablement mon préféré. Il y a également le sycomore ; cet arbre auquel Juli est attachée, c'est un symbole, c'est son refuge, j'ai eu mal au cœur pour elle à un certain moment de l'histoire. 

Ce ne sont que des enfants qui grandissent un peu trop vite, un premier béguin qui devient un rayon de soleil parmi les tragédies familiales. Ils voient les choses avec un regard nouveau et essayent de réparer leurs erreurs. L'auteure a su donner un charisme éblouissant aux personnages, c'est un roman que je recommande à n'importe quel lecteur. Il vaut la peine d'être découvert. Bref, mon cœur de guimauve a fondu!

CITATION FAVORITE : 

“Some of us get dipped in flat, some in satin, some in gloss...." He turned to me. "But every once in a while, you find someone who's iridescent, and when you do, nothing will ever compare.”

MA NOTE :

18 / 20

You May Also Like

0 commentaires