6 févr. 2019

Evidence of the Affair, Taylor Jenkins Reid

Salut la blogo!


Ça fait quelques mois que je n'ai pas publié d'articles par ici, je crois que j'avais besoin de me déconnecter un peu. Nous sommes en février et j'ai enfin lu mon premier livre de l'année, enfin une nouvelle.. mais lecture quand même les gars! Je n'avais pas spécialement prévu de vous en parler, c'est une nouvelle qui était perdue au fin fond de ma liseuse... et puis le coup de cœur! 

C'est un article qui va être relativement court puisque cette histoire fait moins de 100p. Bref, parlons peu mais parlons bien :


Taylor Jenkins Reid, c'est la première fois que je te lis! Clairement pas la dernière. Evidence of the Affaire est une nouvelle épistolaire, si vous n'aimez pas la correspondance, passez votre chemin car il n'y a que ça. On fait la rencontre de Carrie Allsop qui décide d'écrire au mari de la maîtresse de son mari (vous me suivez toujours?) 

Elle a trouvé des lettres écrites par Janet et s'est dit, tiens tiens, pourquoi ne pas prévenir son mari? Nous sommes dans les années 70, Carrie est une personne saine d'esprit mais qui est paumée avec ce qui se passe et je pense qu'elle a besoin d'aide pour éclaircir tout ça.

Au fil des lettres on découvre donc David, le mari de Janet qui répond à Carrie, c'est très intéressant à lire et ça a l'air tellement réaliste vous savez? Vous lisez quelques lignes et ça vous touche tellement, le ressenti de Carrie, les réalisations de David sur ce qui ne va pas dans son mariage, les remises en questions, le coté dérangeant et limite malsain de parler à la seule personne capable de vous comprendre tout en sachant qui elle est. C'est très bien écrit et j'ai dévoré ma lecture en moins d'une heure.

L'auteure a également ajouté la correspondance de Janet & le mari de Carrie (j'ai oublié son nom, pour vous dire à quel point je l'estime) et découvrir leur relation d'un point de vue extérieur est intéressant. On ne sait pas ce qui se passe chez les autres, la façon que Taylor Jenkins Reid a de narrer les vies de deux couples mariés m'a juste bluffée. 

Je dis oui pour la fin! Pas besoin d'épilogué pendant des pages et des pages, tout est dit. 

Ok les gars, je sais que c'était un article hyper court mais je reviens à mon rythme! Pour la petite info, c'est en anglais mais ça se lit très bien. 

17/20

31 oct. 2018

Porter & Ludivine (La Meute Harbor, H.S)

« À chaque nouvelle année, elle redoute un peu plus ce jour et tout ce qu’il représente. » Persuadée que cette journée ne sera en rien différente des autres, Ludivine n’attend qu’une chose : qu’elle se termine. Pourtant … cette rentrée va lui réserver bien des surprises. Avec eux, Ludivine a l’impression de revivre, que tout redevient possible. L’amour … l’amitié … le bonheur, elle n’a plus peur d’y croire. Mais une fois encore, ses espoirs vont être brutalement brisés. La seule différence, c’est que cette fois le danger qui la guette va se révéler être mortel. Prise au milieu d’un conflit qui la dépasse et dont elle ignore tout, Ludivine devra se battre pour espérer sauver sa vie et celle de ses proches. Et si elle y parvient, son monde s’en trouvera changé à jamais. Venez découvrir, ou redécouvrir, à travers les yeux et les émotions de Ludivine, les aventures de la Meute et les mystères qui la composent. Entre amour, haine et amitié Ludivine ne sera plus jamais la même.

Je tiens à remercier l'auteure pour ce SP ainsi que sa confiance.

On se retrouve aujourd'hui pour un avis express! Ce hors-série de La Meute Harbor est en réalité le tome 1 mais narré d'un point de vue différent. C'est un bon complément de l'histoire puisqu'il permet d'éclaircir certaines zones d'ombre. Si vous me suivez ici ou même sur les réseaux sociaux, vous savez que je ne fais pas de chichi, je dis ce que je pense.

Je ne sais pas quoi penser de ma lecture, j'ai aimé oui mais pas autant que le premier tome... pourtant j'avais vraiment hâte de découvrir le point de vue de Ludivine et de retrouver Porter, personnage que j'apprécie (beaucoup plus que Valentin). Je pense que le plus gros problème pour moi est le fait que les personnages sont des lycéens, qu'on se le dise : même si c'est bien écrit, que l'histoire de base est sympa, je n'ai plus 17 ans! Les histoires d'amour fusionnelles, etc. je trouve ça mignon, oui ok et ça change les idées de lire des passages qui transforment votre cœur en guimauve mais Ludivine qui se focalise uniquement (c'est mon ressenti en tout cas) sur Porter alors que ça part en sucette au sein de la meute et qu'honnêtement, il y a plus grave.. next.

En découvrant le prologue, je me suis dis qu'en réalité c'était une drama queen, "Je déteste mon frère, je déteste mes parents, et par-dessus tout, je déteste ma vie." mais bon, la touche d'humour de l'auteure, qui nous cale une référence à Robocop, c'est passé quand même. Surtout qu'on parle d'une pré-ado qui entre au collège à ce moment de l'histoire* puis en avançant dans l'histoire, changement d'avis :

"Et avec un peu de chance, il se pourrait même que ma rencontre avec Héléna me fasse enfin sortir de cette spirale de faux-semblants qu'est devenue ma vie."

Au final, je ne sais pas si j'aime ou si je déteste Ludivine et je suis pressée de retrouver Héléna. 

J'ai bien aimé le fait qu'on retrouve une conversation entre Salem et Porter, la cousine d'Héléna, car honnêtement c'est un personnage qui je pense, peut apporter beaucoup à l'histoire alors j’espère que l'auteure nous réserve de belles surprises la concernant.

Je ne vous parle pas de l'histoire car si vous avez lu mon avis sur le premier tome, vous savez que j'ai aimé, ça n'a pas changé je pense que c'est une série intéressante et il y a encore pas mal de choses à découvrir sur les personnages, je continue donc avec plaisir!

14/20